Nous sommes actuellement le 26 Mai 2024 09:55

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 118 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 8  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Mars 2006 19:52 
Hors-ligne
Modo Blob
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 27 Avr 2004 18:41
Messages: 895
Localisation: Le raincy 93
Le mieux est une bonne discution avec ces derniers. Etablir aussi un planning avec la mairie, avec cela, il n'y aura pas de probleme.
De toute facon, je ne pense pas que les chasseurs viendront sur le terrain : nous faisons fuir le gibier !!! (combien de fois je l'ai entendu celle là, la meilleure excuse pour ne pas nous preter un terrain !!).


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Mars 2006 21:19 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 10 Avr 2003 10:39
Messages: 786
Localisation: Menetou-Salon, son vin, son Prince, ses GNs
Effectivement, nous aussi nous y avons eu droit a la fuite du gibier (d'ailleurs, ils ont dû être heureux quand finalement, nous leur avons envoyer le gibier que nous avons fait fuir du terrain qu'on nous prête juste à côté du leur...).

Mais Clairette, tu as tout compris. Ce n'est pas de la lèche, entends bien!
C'est de l'information. Avec BCB, mais aussi avec le Cercle, nous n'avons jamais eu (sauf une fois un véto des gngngng de chasseurs) en 14 ans de gn de refus de terrain de tous nos partenaires (et même pour les gnggngngng de chasseurs, font qu'on cause avec eux un jour autrement que par téléphone...).
Il faut par contre se taper ce relationel, qui n'est pas de tout repos, n'est pas facile tout le temps et aisé pour tous le monde. C'est aussi dans cet optique que je milite auprès de BCB pour la venue à la fin du jeu des partenaires terrains. Ce n'est toujours pas de la lèche, même si on leur arrose le gosier et je reste persuader que nous n'aurions pas si bonne réputation et 750 hectares de terrain sans faire ça. Et de plus, maintenant, même dans la plus petite ferme, les gens savent ce que c'est le GN ! (enfin, le wargame GN).


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Mars 2006 22:57 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Déc 2005 00:00
Messages: 349
Localisation: ça dépend du temps et du vent
C'est exactement comme ça qu'on aplanit ce problème, avec des relations de bon voisinage, ce que nicoyas appelle du relationnel.

Maintenant je récapitule vos objections à acheter un terrain avec du bâti ou non.
- les chasseurs (gérable et circonstanciel). C'est vraiment la flippette apparemment… :)
- Le GR, j'avoue que je ne m'y connais pas bien, là. Mais c'est plutôt les randonneurs qu'il faut gérer.
- les randonneurs (gérable et circonstanciel). Le terrain peut être cloturé ou dans un coin assez paumé pour que personne ne s'y intéresse. Il doit aussi être possible de créer une déviation les jours de gn, etc. Tout ça au cas où il est avéré qu'on ne peut pas les empêcher de passer.
- l'entretien (gérable et circonstanciel). Avec des assolements et des fermages, ça peut se gérer. Et encore c'est nécessaire, si le terrain est cultivable… Si c'est une parcelle de forêt, un simple accord avec les forestiers et c'est bon. De plus, en droit forestier, on peut construire des abris sans permis 8) (pas des maisons, hein !).

La cohésion et la gestion. Une structure commune aux associations fondatrices s'occuperait de ce qu'on a vu plus haut. Les associations si elles sont 20, paieraient par exemple chacune 1500 € leur part. Elles auraient chacune droit à 2 week-ends par an plus des jours de semaine, et ce à vie. Les statuts prévoieraient la cession des parts, le prêt de week-ends, etc. En principe, les impôts fonciers seraient couverts par les revenus annexes, mais une petite participation à chaque GN peut être nécessaire pour compléter. De toute façon ce serait moins que de louer.

Du côté des avantages, j'en vois plein… :sheep:
Je ne vais pas les reprendre.

Alors qu'est-ce qu'on attend ?

J'ai un ami qui était prêt à vivre comme un homme des bois sur un terrain afin d'aménager, de construire, de garder, de développer d'autres activités (reconstitution)… Mais une mystérieuse réticence à fait reculer tous les partenaires de ce projet, alors que la mairie faisait un pont. Je reconnais cette sombre force :evil: chaque fois que j'évoque le sujet, comme ici.

C'es quoi les vraies raisons, les raisons cachées pour ne pas se regrouper pour acheter ? Il vous faut un chef (non, pas moi ;) ) ? C'est la peur de l'engagement ? De l'inconnu ? :?: :?: :?:

_________________
To avoid criticism, do nothing, say nothing and be nothing.


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Mars 2006 10:19 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Oct 2004 18:21
Messages: 114
Localisation: Toulouse, Haute-Garonne, France
Nyrone a écrit:
Pour revenir sur la chasse, si je ne m'abuse, je suis presque persuadé qu'il existe un "droit de poursuite", ou un truc dans le genre, qui autorise un chasseur à poursuivre un gibier jusque dans ton potager, et à l'y buter.
Donc pas moyen d'éviter légalement et complètement l'entrée de chasseurs sur ton terrain, en fait...
Ben oui : le féodalisme n'est pas mort en France...


Le droit de poursuite ? Au contraire : si le gibier, même blessé, tombe au-delà des limites de la zone de chasse, eh ben c'est (théoriquement) interdit au chasseur d'aller simplement le ramasser. Mais certains ne se gènent pas...
Quand à le relever, f'rait beau voir !
Pour éviter l'entrée des chasseurs sur ton territoire, il suffit d'être en zone réserve, ou de posséder une certaine superficie d'un tenant : 20 ou 30 Ha selon les régions. Dans ce cas tu sors de la zone de chasse communale.

Quand à être "la flipette", comme dis Shloren...
Ceux qui comme moi ont eu à entendre le vrombissement du .410mag joyeusement tiré hors champ par un gentil chasseur en battue au sanglier qui sait où tu es mais tire quand même sous prétexte qu'"il gère" savent que malgré tout, la meilleure manière pour éviter le problème "chasse" est, soit de vivre en ville, soit d'acheter assez en superficie (je sais, je suis monomaniaque) pour sortir de la communale.

Pour finir : Shloren : si tu savais ce que c'est comme m... majeure pour un proprio d'avoir un femage sur son terrain... Rah le bail rural !
Si tu achètes, ou si n'importe qui achète, sachez-le, évitez le fermage !
Passez plutôt un simple contrat d'entretien, non requalifiable au possible. Sinon, bonne chance...


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Mars 2006 11:29 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Déc 2005 00:00
Messages: 349
Localisation: ça dépend du temps et du vent
Merci pour ces infos sur le bail rural (le fermage). Si l'occasion se présente je te consulterais.

L'année dernière, j'ai vu une annonce pour 48 hectares, terrain boisée, rivière, 2 bâtiments et prés, 30000 €, dans l'Aveyron.
:shock:

La superficie règlait le problème des chasseurs. Le reste, comme je ne l'ai pas vu parce que je ne me sentais pas soutenu par le monde GNiste, est inconnu.

Si c'est le terrain du siècle, il faut savoir sauter dessus et donc être au clair avec l'idée d'acheter.

Supposez
1) qu'il n'y ait pas de problèmes de chasseurs
2) qu'il n'y ait pas de randonneurs
3) qu'il soit possible de construire
4) que le terrain est beau (sauvage et/ou avec vue sur une ruine médiévale par ex.) et grand.
verriez-vous, représentants d'assoces de GN, encore des objections à acheter ? En fait, sauterez-vous sur l'occasion ?

_________________
To avoid criticism, do nothing, say nothing and be nothing.


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Mars 2006 11:38 
Juste pour information la Guilde de Bretagne, association regroupant les asso de JDR et GN breton. Vient de se recomposé et dans ses projets elle as l'achats et l'amenagement d'un terrain pour le GN. Pour ce faire elle est en train d'étudier pas mal de solution, si je rerouve le comte rendue que j'avais fait durant une réunion sur le sujet je vous renvoie ça. Et je vous tiendrai au courant de l'évolution de la reflexion et de l'achat si l'on finalise le projet.


Haut
  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Mars 2006 15:08 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Juin 2004 16:17
Messages: 295
Localisation: Vanves
Les asso qui vont acheter devraient aussi se mettre d'accord sur ce qu'elle vont faire du terrain, et en détail.

Par exemple, si elles décident de construire : quel type de bâtiment, sur quel financement, à quel rythme, etc.

Le coté relationnel du projet sera surement le plus difficile à gérer.

Mais pouvoir bénéficier d'une ville, ou de plusieurs villages, serait vraiment bien sympa...


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Mars 2006 15:19 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Déc 2005 00:00
Messages: 349
Localisation: ça dépend du temps et du vent
Le mieux est de créer en premier la structure de gestion. Comme :
K_Droben a écrit:
la Guilde de Bretagne, association regroupant les asso de JDR et GN breton. Vient de se recomposé et dans ses projets elle as l'achats et l'amenagement d'un terrain pour le GN. projet.

C'est exactement ce qu'il faut.
Prévoir dans les statuts de l'assoce, tous les cas possibles relatif à l'occupation du terrain. Calendrier, prêt, cession de parts, gestion du terrain, revenus annexes (locations), etc.

Ensuite rechercher les terrains. On peut fédérer des gros projets aussi dans ce contexte.

_________________
To avoid criticism, do nothing, say nothing and be nothing.


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Mars 2006 19:21 
Hors-ligne
Modo Tirlipinpon, Proutprout et Tagada
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Mai 2003 13:52
Messages: 2069
Localisation: Cité royale de Vincennes
(pour la sono, rendez-vous sur le topic dédié :))

_________________
Image Image


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Mars 2006 20:14 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 10 Août 2005 15:42
Messages: 512
Localisation: Région parisienne
En fait, acheter un terrain avec d'autres associations ne m'intéresse pas du tout, car j'y vois les inconvénients suivants :
- que se passe t'il si une asso co-propriétaire disparait ?
- ça oblige virtuellement à ne plus organiser de GN que sur ce terrain.
- les terrains jolis et variés sont quand même très rares : ça ne m'intéresse que peu de jouer et de faire jouer dans un simple sous-bois, fut-il propre.
- le nettoyage du terrain : 1ère année, c'est sympa, on se retrouve à 30, on fait une bouffe... 2ème année, on est plus que 20 parce qu'il pleut et on galère... 3ème année, une dizaine de personnes se retrouvent. Chacun rentre chez soi sans avoir rien fait, en ralant. 4ème année, c'est la jungle... Ce terrain devient le cauchemar des assos, et la bête noire des pompiers et autres autorités parce qu'il n'est pas correctement débroussaillé.

Cette image, peut-être un peu pessimiste mais néanmoins basée sur l'idéal de bonheur que les assos co-propriétaires parviennent à s'entendre sur la répartition des charges et le calendrier des GNs...

Donc non, en fait...

_________________
Sale c*n : plus qu'un métier, une passion !


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Mars 2006 20:41 
Hors-ligne
Modérateur Lapin Cyborg
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2004 21:29
Messages: 3801
Localisation: Pont à Mousson (54), France
Nyrone a écrit:
En fait, acheter un terrain avec d'autres associations ne m'intéresse pas du tout, car j'y vois les inconvénients suivants :
- que se passe t'il si une asso co-propriétaire disparait ?

ben en fait la loi prévoit, en cas de dissolution d'une assoc que celle ci à la possibilité de donner à une ou plusieurs associations son matériel, sa trésorerie et ses possessions immobiliers, à condition que les associations en question aient les mêmes buts.


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Mars 2006 20:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 10 Août 2005 15:42
Messages: 512
Localisation: Région parisienne
C'est vrai, mais j'envisageais le problème des charges fixes réparties sur moins de monde.

_________________
Sale c*n : plus qu'un métier, une passion !


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Mars 2006 21:07 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Déc 2005 00:00
Messages: 349
Localisation: ça dépend du temps et du vent
Il est clair qu'on peut être pessimiste et ne rien faire.
Mais tout en restant pragmatique, on peut prospecter et ne pas s'engager tant qu'on est pas sûr, du terrain ou de l'organisation. :?

Nyrone a écrit:
- ça oblige virtuellement à ne plus organiser de GN que sur ce terrain.

Rien ne t'empêche de faire un GN ailleurs. Et puis tu peux prêter/louer ton espace de WE à une autre assoce avec qui tu fais l'échange par exemple.
Nyrone a écrit:
- les terrains jolis et variés sont quand même très rares : ça ne m'intéresse que peu de jouer et de faire jouer dans un simple sous-bois, fut-il propre.

Si ton assoce fait l'investissement, c'est que le terrain lui plait…

Nyrone a écrit:
- le nettoyage du terrain : 1ère année, c'est sympa, on se retrouve à 30, on fait une bouffe... 2ème année, on est plus que 20 parce qu'il pleut et on galère... 3ème année, une dizaine de personnes se retrouvent. Chacun rentre chez soi sans avoir rien fait, en ralant. 4ème année, c'est la jungle... Ce terrain devient le cauchemar des assos, et la bête noire des pompiers et autres autorités parce qu'il n'est pas correctement débroussaillé.

C'est un scénario possible ! Mais de façon tout aussi hypothétique on peut avoir des chèvres sur le terrain en semaine, gràce à un bon voisinage.
Ou alors faire la fête du nettoyage qui rassemble 150 personnes et chaque année 15 de plus… ;)

Bref, je comprends qu'on peut voir les emmerdes possibles, mais on peut les éviter pour la plupart.

_________________
To avoid criticism, do nothing, say nothing and be nothing.


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Mars 2006 23:29 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 10 Août 2005 15:42
Messages: 512
Localisation: Région parisienne
Tes arguments sont valables, Schloren, mais en ce qui me concerne, je vois plutôt dans un tel projet un trop grand nombre de contraintes et de galères possibles. Et je préfère réserver mon énergie d'orgas au scénar, aux décors et au matos et louer des terrains.
Mais si un tel projet se monte, je serais ravi d'aider les proprios à survivre en leur louant leur terrain !

_________________
Sale c*n : plus qu'un métier, une passion !


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 14 Mars 2006 00:55 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 10 Avr 2003 10:39
Messages: 786
Localisation: Menetou-Salon, son vin, son Prince, ses GNs
Disons que le problème est la contrainte. C'est un truc sérieux et qui engage sur longtemps (très longtemps) et c'est le problème avec l'associatif. Car tout le monde le sait, même dans les assos qui tournent à 50 adhérents ou plus, c'est toujours les trois même péons qui se tapent tout le boulot, qui font bouger les autres, qui gèrent les problèmes et qui courrent après les solutions. Je penses que le problème est surtout là.
Il y aura toujours du monde pour trouver qyue l'idée est géniale, pour voter oui et applaudir. Par contre, dans l'engagement quotidien, c'est plus la même chose. Mais c'est un problème récurrent à l'associatif. Non ?
Perso, le CCO (asso dont je fais partie) tourne depuis 92 (1900...), à eue jusqu'a 30 membres. Mais quand je me retourne, ce sont toujours 3 personnes qui depuis le début font avancer la charrue. Les mêmes depuis 14 ans. Et qu'on ne vienne pas me parler de délégation de charges !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 118 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 8  Suivant

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers:  

Style by Scott Stubblefield
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr