Nous sommes actuellement le 27 Sep 2020 17:05

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 14 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: spalliéres de lorica
MessagePublié: 06 Juin 2007 14:25 
Hors-ligne

Inscrit le: 06 Juin 2007 14:12
Messages: 17
Localisation: Bordeaux
Bonjour à tous.

Je suis actuellement sur un armure de cuir style romain et je voudrais me faire une paire de protections d'épaule. Seulement, après considération, je me demande comment faire pour avoir des épaulières qui ne gêneront pas mes mouvements.

J'en appelle donc à ces maîtres artisans qui sauront peut-être me dire comment procéder et pour ceux qui ont ce genre de protection, dans quelle mesure elle limite les mouvements. Peut-on lever les bras sur les côtés sans problème?

P.S.: Je n'ai pas trouvé de sujet correspondant sur le forum, je m'en permet d'en créer un.


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Juin 2007 16:44 
Hors-ligne

Inscrit le: 16 Sep 2006 23:31
Messages: 76
Localisation: Cucuron les olivettes
Pour que tu ne sois pas géné dans tes mouvements, il faut que tes épaulières soient désolidarisé du plastron... et juste relié par une courroie pour qu'elles restent en place... c'est la seul façon que je voie.

Si tu fixes les épaulières au plastron lors des mouvements tu ne seras pas libre de tes mouvements...

Exemple :

Image


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Juin 2007 17:26 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Déc 2004 19:13
Messages: 846
Localisation: Ath (Belgique)
AAAAAH une personne de goût ! je compte aussi m'en faire une

voici mon rêve : http://www.schmitthenner.com/images/SCH1555a.jpg


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Juin 2007 19:48 
Hors-ligne

Inscrit le: 06 Juin 2007 14:12
Messages: 17
Localisation: Bordeaux
En fait, ce n'est pas une lorica, mais plus une armure de 'gradé' romain, pas lamellaire donc. Mais j'ai déja des éléments de réponse et je vais faire comme Alaric je pense. Beau boulot, par ailleurs.

Et Noware, bon courage, ça n'a pas l'air insurmontable mais ya du boulot en persepctive...


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Juin 2007 20:01 
Hors-ligne

Inscrit le: 16 Sep 2006 23:31
Messages: 76
Localisation: Cucuron les olivettes
c'est fou comme je rigole, merci mais l'armure n'est pas de moi... juste une photo piqué, mais beau boulot en effet


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Juin 2007 22:32 
hé, moi je l'a trouve vraiment bien l'armure que noware a montré, quelqu'un pourrait me montrer des patrons ou encore m'indiquer ou en trouver? c'est la première fois que je vois quelque chose du genre sur le site.


Haut
  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Juin 2007 18:22 
Hors-ligne
Modérateur Tanneur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Jan 2005 20:53
Messages: 1720
Localisation: Lille (Nord France)
Truhl a écrit:
En fait, ce n'est pas une lorica, mais plus une armure de 'gradé' romain, pas lamellaire donc.


Attention à ce que tu dis là!

"Lorica est le nom des défenses corporelles (souvent nommées armures) dans la Rome antique." dixit wikipédia.

Donc c'est à toi de préciser de quoi tu parles ici!

Parce que:

La cotte de maille s'appelait lorica hamata
L'armure d'écailles s'appelait lorica squamata
Et l'armure classique du légionnaire en métal d'astérix et obélix, c'est la lorica segmentata, celle que l'on voit ici en cuir.


Avant d'avoir des armures en métal, on portait des armures en cuir, moins chères et ne nécessitant pas de personnels qualifiés pour la fabrication.
Bref si la segmentata existait en cuir, c'était soit la première version, soit une version pour le troufion de base.






Predator: t'as pas regardé les liens toi! D'abord ici je pense que certains ont dù mettre des patrons ou des liens vers des patrons de cette armure (cherche lorica segmentata par exemple).
Sinon, si tu regardes bien, moi et d'autres, on a donné des liens de forums d'armuriers qui possède des dizaines voir des centaines de patrons de pièces d'armure.
Enfin je pense que dans la forge à froid, j'en donne d'ailleurs des liens.
La segmentata étant l'une des plus répandues en plus, tu n'aura aucun problème a en trouvé donc.

_________________
Je vous rappelle qu'un langage clair permet aux étrangers et aux vieux de comprendre ce que vous dites.

Conquest of Mythodea, c'est le Hollywood du GN !
http://www.live-adventure.de/ConQuest/start.php


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Juin 2007 21:39 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Mai 2007 06:19
Messages: 248
Localisation: Loches (37)
Voila l'explication pour une Lorica Segmentata belle: ici


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Juin 2007 01:13 
Hors-ligne
Modérateur Lapin Cyborg
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Juil 2004 21:29
Messages: 3801
Localisation: Pont à Mousson (54), France
marche pas ton lien


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Juin 2007 06:54 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Mai 2007 06:19
Messages: 248
Localisation: Loches (37)
Donc voila un copié colé du texte, il provient du site des forges batignollaises.

Les Fores Batignollaises a écrit:
Pour préparer une bonne lorica segmentata, il vous faut, au moins (pour une personne de 175 cm par 70 kg), deux à trois plaque de tôle d'acier(ou d'alu, pour que ça ne rouille pas) de 50cm par un metre, et d'une épaisseur de 1mm , une bonne centaine de rivets, quelques metres de lanière fines, ou de lacets, deux trois metres de lanière large d'un centimetre, à un centimetre et demi, quatres boucles "de ceintures" s'adaptant aux lanières larges, et la cerise sur le gateau : huit charnières (ouvragées les charnières, et en cuir les lanières si possible, mais pas obligé)

Voilà pour les matières premières, pour le matériel, il faudra : Un régle graduée, une pince passante, une pince plate, une lime, un marteau, une perceuse équipé d'une mèche correspondant au diamètre de vos rivets, et n'importe quoi pouvant supporter un role d'enclume, du courage, et deux mains.

Bon au boulo maintenant ! Coupez 14 bandes de métal mesurant h=1cm+((la hauteur de votre taille à la pointe de votre sein)/7)
par
L=(la moitié de votre tour de poitrine).
Nous appellerons ces plaques pièces "abdominales". Ensuite coupez dix pièces mesurant h par (L/2 - 7,5 cm) ce seront les plaques "pectorales" même si la moitié serviront sur le dos.

Maintenant pour les épaules mesurez de la base du coté du cou, à la pointe du petit muscle en haut du bras si utile pour le lever (son petit nom c'est le deltoïde). Divisez ça par 6, et rajoutez 2 cm. Les douzes dernières bandes à couper auront toutes cette largeur, pour la longueur, il en faut 4 de 15 cm (appelées E1), 4 de 25 cm (E2), 2 de 40 cm (E3), et 2 de 25 cm (E4). Ce seront les "spalières" ou plaques d'épaules.

Coupez en partant d'un bord des pièces E4, une rectangle de 10 cm de long. Et bien centré dans E3, un de 11cm. Comme les morceaux des pièces E3 et E4 seront réassemblés par des charnières, on garde le même nom pour tous les morceaux de ces deux types de pièces.

Avant d'acheter la tôle, découpez des patrons de toutes ces pièces, pour optimiser leur positionnement, et calculer au plus juste, le nombre de toles de 50 par 100cm qu'il vous faudra. Profitez des pièces en papier pour vérifier l'assemblage, et la taille des pièces. (Vous avez aussi le droit de faire une maquette en canette métallique, pour vous entrainer). Avant de poursuivre, limez tous les bords, et arrondissez les angles, rien ne doit plus couper ni piquer, votre sécurité en dépend ! Prenez sept pièces abdominales, et cinq pectorales, percez, et assemblez les comme présenté ci après:

Image

Recommencez l'opération avec les plaques pectorales et abdominales restantes. Mine de rien, vous aurez deux moitiés de cuirasse lamellée. Cintrez les doucement à la main, pour leur donner une forme hémispérique plutot aplatie. L'idéal, est que cette moitiée gauche et cette moitié droite de votre cuirasse s'ajuste à votre buste. Repérez au besoin les endroits où les plaques abdominales se chevauchent , pour couper le métal en excédent, (faites vous aider pour le dos).

Fixez maintenant des attaches comme ci dessous, et il n'y aura plus qu'a s'attaquer aux épaules.

Image

Rivetez les charnières afin de reconstituer les pieces E3 et E4. Puis assemblez les spalières suivant le shéma suivant :

Image

Courbez les maintenant, pour qu'elles reposent agréablement sur vos épaules. Rivetez les dernieres charnières entre le milieu des plus hautes "pectorales" du dos, et les spalières E4. Pour la largeur, Assurez vous que votre cou à grandement la place pour passer. Fixez les dernières lanières de fixation comme ci après :

Image

Et avec une pince plate, courbez le métal tout autour du col pour votre confort. En pratique, une tunique descendant à mi cuisse et à manches courtes, était portée. Pour protéger le cou, celle ci était munie d'une sorte de col roulé en toile solide. Pour protéger d'autres parties plus sensibles, une ceinture munie sur le devant de quatre à six bandes pendantes de cuir cloutées était portée.

Image


Voila.


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Juin 2007 10:32 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Déc 2004 19:13
Messages: 846
Localisation: Ath (Belgique)
Une question : les spalières ne devraient pas s'attacher au bras aussi pour quel suivent le mouvement car là elles flottent ...


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Juin 2007 11:34 
Hors-ligne
Modo Darth Maul
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 02 Juin 2005 15:37
Messages: 1818
Localisation: paris
les spalieres de segmentata sont attachées au torse par 2 sangles (1 a l'avant, 1 a l'arriere) chacune
elles sont sensées rester assez horizontales et ont pas besoin d'etre attachées au bras

par contre, des spalieres qui descendent sur les bras et doivent suivre leurs mouvements doivent etre attachées au bras


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 10 Juin 2007 17:46 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Mai 2005 21:25
Messages: 472
Localisation: morgins, CH
note que c'est plus agréable de tricher et de les attacher aux bras et de mettre une seule sangle de raccord au plastron, ça ne se voit pas beacoup par contre ça te laisse un peu plus de liberté de mouvement vers le haut


Haut
 Profil  
 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Juin 2007 12:41 
Hors-ligne

Inscrit le: 06 Juin 2007 14:12
Messages: 17
Localisation: Bordeaux
En fait je me rends compte que je me suis largement planté sur la description. Quand je parlais de 'romain', j'avais plus en tête les cuirasses portées par les chefs à priori (pris sur les personnages de Rome par exemple). Donc il est sur qu'on avait des idées différentes.

Moi au départ je partais sur ce modèle:
Image



Bon, je sais, c'est pas romain, me traitez pas d'héretique... :oops: Mais au fur et à mesure, la cuirasse a pris un style comme j'ai décrit plus haut.

Donc en gros les spallières devraient pouvoir s'accorder avec l'armure. C'est pour celà qu'elles doivent être de préférence arrondies.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 14 messages ] 

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 3 invités

Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers:  

Style by Scott Stubblefield
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr